En quoi consistent les Paris Hippiques en ligne ?

Malgré les dangers addictifs des Paris Hippiques, ils sont très populaires. De nos jours, la majorité des joueurs sont aptes à en faire de chez eux sans même avoir à se déplacer. Les Paris Hippiques existent un peu partout, que ce soit dans les bars de PMU ou même sur sites web ou téléphones. Mais quelles sont les chances de gains ? Et surtout qui peut parier légalement ?

Que sont les Paris Hippiques ?

Dans les paris hippiques en ligne, l’argent est misé sur les résultats de la compétition équestre. Ils considèrent un élément de hasard et peuvent nécessiter une connaissance de la chevalerie, bien qu’il soit possible pour les débutants de jouer. Seuls les paris hippiques sont autorisés en tant que courses croisées, tous les paris (sauf ceux acceptés par l’opérateur) sont collectés puis distribués aux vainqueurs suivant la proportion de leur part.

Contrairement aux paris sportifs réguliers, l’organisateur de sports équestres ne s’intéresse pas au résultat de la course, mais uniquement au pari. En termes de côtes, elles ne sont pas déterminées par l’organisateur, mais par tous les paris en cours. Ainsi, si on se base sur cette information, tant qu’un pari n’est pas fermé, on peut dire que les cotes ne sont pas clôturées : c’est aussi ce qu’on appelle les cotes probables. Enfin, pour connaître les vraies cotes des chevaux et les prix des gagnants, il faut attendre de voir les résultats de la course qu’on suit.

Quels sont les dangers des Paris Hippiques ?

Les Paris Hippiques en ligne offrent une illusion de contrôle aux participants, cela est facile à comprendre, car c’est la combinaison de chance et de connaissance des courses de chevaux qui solidifie cette idée. En conséquence, certains joueurs peuvent croire qu’ils ont de meilleures chances de gagner s’ils s’appuient sur des prédictions élevées et qu’ils développent une compréhension précise des chevaux. Cependant, ce n’est pas le cas, car le rôle de la chance dans les courses hippiques est toujours important. Par exemple, les courses de chevaux sont très aléatoires en raison de nombreux facteurs qui poussent l’animal à être facilement disqualifié.

A ne pas rater :  Les meilleurs chevaux de course de plat

Même si vous savez sur quel cheval parier en fonction de l’expérience, le système de cotes montre que pour le même montant que le joueur joue, le joueur gagne beaucoup moins d’argent que le favori d’un étranger, ce qui l’empêche de gagner de grosses sommes d’argent. Pourquoi parier ? Eh bien :

  • la sensibilité de certains joueurs aux ambiances de l’hippodrome ;
  • la convivialité que génèrent les bars du PMU ;
  • l’adrénaline ressentie en espérant gagner le gros lot ;
  • l’envie de participer, d’imiter et de jouer.

À l’inverse, d’autres joueurs vont préférer jouer seuls chez eux via Internet par exemple. Cette situation est plus compliquée parce que si le joueur n’est pas exposé au regard d’autrui, il peut jouer plus et s’exposer à plus de pertes potentielles. Ainsi, c’est réellement l’absence d’un œil attentif sur la personne qui la pousse à parier plus, c’est aussi dangereux, car en ligne, les addicts peuvent parier sur plusieurs sites à la fois.

Enfin, perdre le contrôle est facile dans ce type d’environnement où sans même s’en rendre compte, on banalise les pertes et les sommes déposées rapidement.

Qui peut parier sur des Paris Hippiques et où est-ce possible ?

Le jeu est possible dans les hippodromes, sur les sites de jeux en ligne par téléphone ou encore dans les bars de PMU – c’est généralement là où la majorité des joueurs aiment participer, ils doivent cependant être approuvés par l’Autorité Nationale des Jeux. Il est interdit aux personnes de moins de 18 ans de jouer, il en est de même pour tous les jeux d’argent à l’exception de la loterie qui peut entrer dans les types de jeux traditionnels dans la même lignée qu’une tombola.

Laisser un commentaire